Phollow.me

Homebrew, un gestionnaire de paquet pour Mac OS/X

Quand on a pris la bonne habitude de travailler sous un environnement Unix, il y a certains outils qui vous manquent cruellement quand on se retrouve par exemple sur Mac OS/X. Ce système d’exploitation ne possède pas de gestionnaire de paquet comme apt-get sous Debian ou yum sous CentOS. Il existe heureusement des solutions, comme par exemple Macports. J’en avais parlé sur ce billet il y a quelques temps déjà.

Aujourd’hui j’utilise un autre gestionnaire de paquet s'appelant Homebrew. Il se veut plus simple que Macports et diffère un peu dans sa manière de faire. Pour faire simple Homebrew va toujours essayer d'utiliser les librairies déjà sur le système pour compiler nos paquets. Cette manière de procéder possède des avantages et des inconvénients. L'avantage c'est que pour compiler un paquet, on ne va pas devoir compiler X librairies avant. L'inconvénient c'est que nos exécutables risquent grandement de planter après une mise à jour de l’OS ; les librairies de Mac OS/X étant mises à jour.

C'est donc un choix à faire. Et j’ai choisit Homebrew car je n'ai pas non plus 50 paquets à maintenir, une vingtaine tout au plus, et je ne mets pas mon système d’exploitation à jour tous les quatre matins.

Pré-requis

Il faut savoir que par défaut il n’y a pas les outils de compilation dans Mac OS/X. Alors on va devoir installer gcc et ses potes, et ça se fait simplement en installant Xcode. Pour certains paquets vous allez peut-être avoir besoin du « Java Developer Update ». On peut trouver ce qu’il faut sur cette page.

Installation

L'installation à proprement parler du gestionnaire de paquets peut maintenant commencer. Homebrew est écrit en Ruby et son script d’installation aussi.

/usr/bin/ruby -e "$(curl -fsSL https://raw.github.com/gist/323731)"

Il va faire son nid dans /usr/local, ce qui nous permettra d’installer des paquets sans passer par sudo. De plus cet endroit est assez indépendant du système, on pourra donc facilement tout enlever si besoin. Il est bien sûr toujours possible de mettre tout ça ailleurs si vous préférez.

Et ensuite on peut RTFM

J'admets avoir la flemme de tout vous expliquer, mais franchement il suffit de lire.

Pour avoir la liste complète de ce qu’il est possible d’installer, on peut se rendre sur GitHub, sur cette page. À savoir que vous pouvez créer vos propres formules et la proposer à la communauté si vous voyez un manque. Homebrew m’a servi pour installer quelques paquets toujours pratiques comme git, ffmpeg, x264, mongodb, redis, htop, wget

Site web de Homebrew.